Mae Menininha
menininha

Mae Menininha (Mère fillette) de son vrai nom Maria Escolastica de Nazaré est née le 10 février 1884 dans le centre Historique de Salvador de Bahia. Descendante d’esclaves africains, encore enfant elle a été choisie pour être Iyalorixa (prêtresse) du terreiro (espace consacré de la religion afro brésilienne, candomblé ) Ilê Iyá Omi Axé Iyamassê, (situé au Gantois) fondé en 1849 par son arrière-grand-mère, esclave née au Brésil et dont les parents étaient originaires de Agbeokuta, au Nigéria.
Initiée au culte des orixás de Keto dès l’âge de 8 ans par sa grande-tante et marraine Mãe Pulchéria, Menininha allait la succéder à la tête du terreiro dès la mort de Pulchéria en 1918. Son rôle de Iyalorixa serait confirmé par orixas, Oxossi, Xngo, Oxum et Obaluaiyé via la lecture des kauris (jogo de buzios) en 1922. Très ouverte et fine diplomate, Mãe Menininha a accepté des blancs dans le « terreiro », et a réussi à contourner la loi des jeux et coutumes qui condamnait la religion afro-brésilienne. Baptisée enfant dans l’église catholique, Mae Menininha a réussi à faire accepter par les prêtres la présence des mães de santo portant leurs habits traditionnels dans les églises catholiques toute l’année et pas seulement lors de la traditionnel lavage de l’église de notre seigneur du Bonfim. Petit à petit elle modernisa le candomblé sans en faire un objet touristique. Mariée, mère de trois filles, dès qu’elle prit le poste de Iyalorixa ,elle décida de vivre sur le terreiro avec ses filles. Son Mari n’étant pas religieux devait habiter ailleurs.
Mãe Menininha est decedée le 13 aout 1986.